Femmes dirigeantes : la fonction publique française à la traîne

La Rédaction

Sujets relatifs :

La France est classée huitième au sein des pays riches et émergents du G20 en ce qui concerne la part des femmes dirigeantes dans lafonction publique, selon un classement rendu public mercredi par Ernst & Young.

Selon l'étude du cabinet, les femmes représentent 51% de la population mondiale et 48,13% des emplois dans la fonction publique en moyenne au sein du G20, mais elles n'y occupent que 18,7% des postes de direction.
Même dans le pays en tête du classement, le Canada, elles n'occupent que 45% de ces postes. Viennent ensuite l'Australie (37%), le Royaume-Uni (35%), l'Afrique du Sud (33,8%), le Brésil (32,1%) et les Etats-Unis (31%).
La France est huitième (21,4%) derrière l'Italie (27%), mais devant l'Argentine (19%) et l'Allemagne (14,5%).
En bas du classement, le Japon ne compte que 2,5% de femmes dirigeantes dans le public, l'Arabie saoudite étant lanterne rouge avec 0% de femmes dirigeantes, alors que les femmes occupent 30% des postes dans le public dans ce pays.
L'enquête, qui sera réactualisée régulièrement, a été menée en septembre et octobre 2012 par des experts du Civil Service World Research qui ont compilé des données officielles, précise le cabinet.
CC/AFP

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles