Feux de forêts : la prévention trop chère ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

Une quarantaine de maires de petites communes des Pyrénées-Orientales se liguent contre les plans de lutte anti-feux de forêt, trop chers à mettre en oeuvre et établis par les services de l'Etat sans concertation, selon eux. Ces maires contestent les Plans de prévention des risques incendies de forêt (PPRIF), qui délimitent des zones exposées au feu, en réglementent l'utilisation des sols et peuvent aller jusqu'à interdire de construire dans les zones rouges. Ces plans imposent aux communes de financer le débroussaillage, la réalisation de pistes coupe-feu et la mise en place de réserves d'eau. "Encore faut-il avoir les moyens pour investir dans ces équipements sécuritaires" pointent les élus de ces petites communes. Les maires contestataires ont reçu le soutien du conseil général qui vient d'adopter une motion réclamant une suspension provisoire des PPRIF.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles