FO dit non à la décentralisation

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les fonctionnaires Force Ouvrière se sont déclarés lundi hostiles "à toute nouvelle étape de décentralisation", alors que le gouvernement s'apprête à donner par la loi une nouvelle impulsion à ce processus.

L'Union interfédérale des agents de la Fonction publique FO a exprimé sa crainte, lors d'une conférence de presse, que le projet de loi préparé par l'exécutif en vue de son examen en Conseil des ministres à la mi-novembre, aboutisse" à "une république différenciée".
Selon Didier Bernus (fédération services publics et santé), la République doit rester "une et indivisible" et, par application de la devise républicaine, "tendre vers l'égalité".
Si, comme le revendiquent les présidents de région, "on permet aux régions d'édicter des normes", apanage du pouvoir central en France, "on aura une république différenciée", s'est-il alarmé.
Devant les états généraux de la démocratie territoriale le 5 octobre, le président François Hollande, répondant à un voeu de nombreux élus, avait souhaité que les différents échelons de collectivités puissent "adapter des dispositifs existants".
FO a dit craindre que ce soit "le premier pas vers une fédération des régions ou un Etat fédéral".
Les amis de Jean-Claude Mailly redoutent aussi qu'une décentralisation renforcée conduise à un éclatement des statuts des fonctionnaires, alors que "le statut général de la Fonction publique garantit la neutralité des fonctionnaires" et leur maintien en poste quels que soient les responsables politiques en place.
Le "patron" des fonctionnaires FO Christian Grolier a insisté sur "les inquiétudes" du syndicat, sur le fait que "les missions de service public jugées non prioritaires ne soient plus effectuées par des fonctionnaires à statut", la réforme de l'Etat allant de pair avec celle de la décentralisation.
Autant de raisons pour lesquelles "FO s'oppose à toute nouvelle étape de décentralisation", selon un communiqué publié lundi.
Les responsables FO s'exprimaient à l'avant-veille d'une réunion mercredi entre les employeurs publics (Etat et collectivités) et les syndicats des Fonctions publiques autour de la ministre Marylise Lebranchu.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Devant les maires de France, pas contents mais c’est un grand classique, Emmanuel Macron semble avoir choisi et assumé un État déconcentré plus que décentralisé. Dont acte. Pouvons-nous lui suggérer d’aller jusqu’au bout de sa...

24/11/2021 | Décentralisation
L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

Plus d'articles