FO en veut plus

La Rédaction

Sujets relatifs :

La fédé­ra­tion syn­di­cale Fnec-FP-FO estime que les mesures d'urgence du ministre Peillon « ne sont pas à la hau­teur des dif­fi­cul­tés ren­con­trées sur le terrain ». Le syn­di­cat FO des per­son­nels de l'éducation compare les « 1.000 postes » créés dans l'enseignement pri­maire à la ren­trée, aux «14.000 ont été sup­pri­més au bud­get 2012 dans toute l'Education natio­nale ». Il juge donc « urgent de geler les sup­pres­sions de postes ».

« Il est urgent que de réelles marges soient don­nées en termes de postes et de moyens pour que les classes soient rou­vertes, en mater­nelle, dans le pri­maire ou le secon­daire », reven­dique FO, qui réaf­firme aussi sa demande « d'une reva­lo­ri­sa­tion des salaires ». Et dire que le PS passe pour irresponsable à l'UMP !

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles