FO en veut plus

La Rédaction

Sujets relatifs :

La fédé­ra­tion syn­di­cale Fnec-FP-FO estime que les mesures d'urgence du ministre Peillon « ne sont pas à la hau­teur des dif­fi­cul­tés ren­con­trées sur le terrain ». Le syn­di­cat FO des per­son­nels de l'éducation compare les « 1.000 postes » créés dans l'enseignement pri­maire à la ren­trée, aux «14.000 ont été sup­pri­més au bud­get 2012 dans toute l'Education natio­nale ». Il juge donc « urgent de geler les sup­pres­sions de postes ».

« Il est urgent que de réelles marges soient don­nées en termes de postes et de moyens pour que les classes soient rou­vertes, en mater­nelle, dans le pri­maire ou le secon­daire », reven­dique FO, qui réaf­firme aussi sa demande « d'une reva­lo­ri­sa­tion des salaires ». Et dire que le PS passe pour irresponsable à l'UMP !

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Notre service public s’effondre et nous le regardons mourir. Pour notre capacité à faire société comme à affronter les risques à venir, il nous faut réagir.Voilà maintenant un quart de siècle que la fonction publique souffre en...

29/09/2022 |
Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Interview

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Plus d'articles