Formule 1: le GP de France ne coûtera rien à l'Etat assure Fillon

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le retour d'un Grand Prix de France au calendrier de la Formule 1 "ne coûtera rien à l'Etat", a affirmé le Premier ministre François Fillon, vendredi sur le circuit Paul Ricard HTTT, en évoquant le montage financier prévu pour organiser à nouveau ce Grand Prix en 2013.

Le point

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles