Fusions forcées, démissions posées

La Rédaction

Sujets relatifs :

Cent soixante dix-neuf élus de la région de Roanne, dont quinze maires et 48 adjoints, ont remis leur démission à la préfète de la Loire, à Saint-Etienne. Ils protestent contre la fusion forcée de leurs 20 communes dans l'agglomération roannaise. Une telle décision serait "du jamais vu sous la Ve République" selon un maire d'une des communes qui préfèrent la fusion de leurs trois communautés de communes. La nouvelle agglo, regroupant 40 communes et 104 habitants autour de Roanne, avait été acceptée par la moitié des conseils municipaux, représentant 82 % du territoire.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles