Fusions forcées, démissions posées

La Rédaction

Sujets relatifs :

Cent soixante dix-neuf élus de la région de Roanne, dont quinze maires et 48 adjoints, ont remis leur démission à la préfète de la Loire, à Saint-Etienne. Ils protestent contre la fusion forcée de leurs 20 communes dans l'agglomération roannaise. Une telle décision serait "du jamais vu sous la Ve République" selon un maire d'une des communes qui préfèrent la fusion de leurs trois communautés de communes. La nouvelle agglo, regroupant 40 communes et 104 habitants autour de Roanne, avait été acceptée par la moitié des conseils municipaux, représentant 82 % du territoire.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles