Gennevilliers : guerre au logement insalubre

La Rédaction

Sujets relatifs :

La ville de Gennevilliers a porté plainte contre un marchand de sommeil dont le procès se tiendra début novembre devant le TGI de Nanterre. La ville, qui entend bien faire condamner le propriétaire, va s'arranger pour que ses victimes, les anciens locataires, puissent assister au procès, aux cotés des associations d'aide au logement. Cette plainte intervient dans le cadre d'une politique plus générale de lutte contre le logement insalubre : à la faveur d'un partenariat passé avec le ministère du logement, la ville a entrepris de fermer tous les logements précaires. Depuis 2003, près de 600 logements considérés comme indignes, sur les 900 que compterait la ville, ont été détruits ou remis aux normes, et leurs habitants relogés.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Funérailles laïques, RIFSEEP, accueil des migrants, management combatif, niveau de la mer, loi Egalim… Retrouvez tous les articles parus dans notre numéro de mars de La Lettre du cadre...

14/10/2021 |
Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

La chasse aux mégots a commencé

La chasse aux mégots a commencé

La gentille préfète et le grand autoroutier

La gentille préfète et le grand autoroutier

Plus d'articles