Gérer les stades : une fausse bonne affaire

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'Euro 2016 est un pari pour les majors du BTP nous explique le Figaro. Pour accueillir le championnat d'Europe de Football, la France a décidé de rajeunir ses stades. Faute de moyens suffisants pour investir, on est passés par les PPP, laissant donc la gestion des équipements aux Bouygues, Vinci, Eiffage... Mais le pari est parfois risqué, comme l'a découvert Vinci au Mans.
Lire l'article

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles