Giratoires et accident

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'accident est un phénomène particulièrement complexe où les facteurs humains sont certes prépondérants, mais où l'infrastructure joue aussi souvent un rôle, direct ou indirect, majeur ou non, déclenchant ou aggravant. Les erreurs des conducteurs ont elles-mêmes des causes culturelles, sociales ou liées à l'aménagement de l'infrastructure, au niveau ou en amont de l'accident.
Les heurts d'obstacles durs (sur l'îlot central ou en périphérie) expliquent 60 % des accidents mortels observés en giratoire. En effet, bien que les giratoires soient des aménagements assez sûrs, le risque de perte de contrôle en entrée ou sur l'anneau n'est pas négligeable, en particulier dans les premiers mois suivant la mise en service. Inversement, en l'absence de disposition agressive dans les trajectoires suivies par les véhicules, les incidences sont le plus souvent matérielles ou légères.
Les trajectoires suivies par les véhicules quittant la chaussée, fortement obliques par rapport à l'anneau, sont différentes des trajectoires en section courante. En outre, le risque n'est pas homogène ; des zones sont plus fortement susceptibles d'être atteintes que d'autres .
La zone de sécurité ne saurait donc se définir par une distance unique au bord de la chaussée. Les recommandations techniques la définissent implicitement. « (...) exclure tout obstacle agressif des trajectoires susceptibles d'être suivies par des véhicules quittant accidentellement la chaussée ». Aussi, s'apprécie t-elle au cas par cas, en fonction de la configuration et la disposition des branches, des vitesses d'approche, et d'autres éléments particuliers (environnement...).

Par mesure de précaution et de simplification les îlots séparateurs et l'îlot central sont intégralement compris dans la zone de sécurité

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles