Google et Apple sont dans un bateau...

La Rédaction

Sujets relatifs :

On ne peut que le déplorer mais c'est une réalité : le web se replie sur lui-même. Non pas de son propre fait, mais de celui d'une petite poignée d'acteurs dominants, dont Google, Facebook et Apple sont les plus gros représentants. La semaine passée, plusieurs publications ont évoqué ce danger, sous différents angles.

Jean-Michel Salaün a étudié Google et Apple sous un angle économique et stratégique. Les titres de ses billets sont sans équivoque sur leur contenu, puisqu'il y est question de "Récupérer le web", selon Google et selon Apple. Sur Ecrans, Camille Gévaudan revient sur les nouvelles conditions d'utilisation de Google, qui modifient les règles de gestion des données personnelles et installent la personnalisation des résultats en paramètre par défaut. Je vous invite enfin à lire le billet de Louis Durocher sur Orénoque, dans lequel il explique pourquoi Google n'est plus un moteur de recherche mais un "égo-système". Le commentaire posté par Micheline Bourque soulève une question relative aux conséquences économiques de ce nouveau fonctionnement pour les PME. Vous verrez qu'il est loin d'être neutre et qu'il obligera une implication plus forte en ligne des entreprises appartenant à des secteurs très concurrentiels.

A lire également : "Qu'allons-nous faire si le diable Google sort de sa boîte ?", Framablog.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Interview

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Le député Richard Lioger (LReM), avec David Corceiro (MoDem), a récemment remis un rapport d’information pointant l’insuffisance de l’offre de logements pour les étudiants et plus généralement pour les jeunes. Ce rapport, « Le...

21/01/2022 | JeunesseActus
Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Plus d'articles