Grand Lyon : le ramassage reviendra (presque) au public

La Rédaction

Sujets relatifs :

« La qualité des prestations n'était pas bonne. Beaucoup de communes mécontentes du ramassage des ordures, proposé par les entreprises privées, devraient repasser en régie publique au mois d'octobre », a indiqué le Grand Lyon. Aujourd'hui sur les 58 communes que compte le Grand Lyon, 44 font appel à des prestataires privés. Elles ne seront plus que deux à l'automne prochain. En contrepartie, le privé se verra attribuer tout l'hypercentre de l'agglomération comprenant Lyon et Villeurbanne. Ces deux villes représentent presque la moitié du tonnage d'ordures à récolter. Le service public et les sociétés privées se partageraient alors de façon équitable, l'ensemble de l'agglomération. « 649 000 habitants seraient concernés par une collecte en régie et 610 500 par des entreprises privées » selon la communauté urbaine.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Créé par la loi Séparatisme du 24 août 2021, un référent laïcité doit être présent dans chaque collectivité territoriale. Ses missions ont été précisées par décret du 23 décembre.La loi confortant le respect des principes de...

18/01/2022 | Ressources humaines
Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Plus d'articles