Grand Lyon : le ramassage reviendra (presque) au public

La Rédaction

Sujets relatifs :

« La qualité des prestations n'était pas bonne. Beaucoup de communes mécontentes du ramassage des ordures, proposé par les entreprises privées, devraient repasser en régie publique au mois d'octobre », a indiqué le Grand Lyon. Aujourd'hui sur les 58 communes que compte le Grand Lyon, 44 font appel à des prestataires privés. Elles ne seront plus que deux à l'automne prochain. En contrepartie, le privé se verra attribuer tout l'hypercentre de l'agglomération comprenant Lyon et Villeurbanne. Ces deux villes représentent presque la moitié du tonnage d'ordures à récolter. Le service public et les sociétés privées se partageraient alors de façon équitable, l'ensemble de l'agglomération. « 649 000 habitants seraient concernés par une collecte en régie et 610 500 par des entreprises privées » selon la communauté urbaine.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles