Grand Lyon : le ramassage reviendra (presque) au public

La Rédaction

Sujets relatifs :

« La qualité des prestations n'était pas bonne. Beaucoup de communes mécontentes du ramassage des ordures, proposé par les entreprises privées, devraient repasser en régie publique au mois d'octobre », a indiqué le Grand Lyon. Aujourd'hui sur les 58 communes que compte le Grand Lyon, 44 font appel à des prestataires privés. Elles ne seront plus que deux à l'automne prochain. En contrepartie, le privé se verra attribuer tout l'hypercentre de l'agglomération comprenant Lyon et Villeurbanne. Ces deux villes représentent presque la moitié du tonnage d'ordures à récolter. Le service public et les sociétés privées se partageraient alors de façon équitable, l'ensemble de l'agglomération. « 649 000 habitants seraient concernés par une collecte en régie et 610 500 par des entreprises privées » selon la communauté urbaine.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Dans son livre « Le nouveau modèle français » paru fin 2021, le haut fonctionnaire et essayiste David Djaiz, auteur remarqué de Slow démocratie en 2019, dessine les contours de ce que pourrait être un futur projet pour le pays,...

06/12/2022 |
Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Éditorial : Fausse route

Éditorial : Fausse route

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Plus d'articles