Grenoble : un observatoire permanent pour le bruit

La Rédaction

Sujets relatifs :

Comme beaucoup d'autres agglomérations, celle de Grenoble a publié ses cartes de bruit et son Plan de prévention des bruits de l'environnement.

Elle a donc souhaité compléter cette approche par un réseau permanent de mesure qui soit orienté vers l'action opérationnelle, notamment au travers d'un partenariat avec l'agence d'urbanisme.

L'idée est que le bruit devienne rapidement une composante de la politique de l'agglomération au même titre que l'air, l'énergie, le climat, le paysage ou la biodiversité.

L'observatoire permettre d'une part une compétence technique mutualisée entre ces différents espaces (ville centre, zones périphériques naturelles) et d'autre part, un dialogue entre les gestionnaires d'infrastructures pour résorber les principaux points noirs.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles