Grenoble : un observatoire permanent pour le bruit

La Rédaction

Sujets relatifs :

Comme beaucoup d'autres agglomérations, celle de Grenoble a publié ses cartes de bruit et son Plan de prévention des bruits de l'environnement.

Elle a donc souhaité compléter cette approche par un réseau permanent de mesure qui soit orienté vers l'action opérationnelle, notamment au travers d'un partenariat avec l'agence d'urbanisme.

L'idée est que le bruit devienne rapidement une composante de la politique de l'agglomération au même titre que l'air, l'énergie, le climat, le paysage ou la biodiversité.

L'observatoire permettre d'une part une compétence technique mutualisée entre ces différents espaces (ville centre, zones périphériques naturelles) et d'autre part, un dialogue entre les gestionnaires d'infrastructures pour résorber les principaux points noirs.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles