Grincements de dents autour de la numérisation du domaine public

La Rédaction

Sujets relatifs :

Je m'apprêtais à vous préparer un florilège des contributions essentielles publiées cette semaine suite à la publication d'un article d'ActuaLitté sur la marchandisation du domaine public qu'engendre la signature de deux nouveaux accords de numérisation des collections de la BNF (numérisation d'incunables et de disques vinyles). Mais Olivier Ertzscheid m'a devancée et a fait ça très bien ; inutile donc de réinventer l'eau tiède ! Les quatre liens qu'il met en avant permettent de bien comprendre les tenants et aboutissants de l'affaire. J'en ajouterai un cinquième, publié après ce billet. Daniel Bourrion a carrément appelé les bibliothécaires contrer de l'intérieur ce mouvement de privatisation pour qu'arrive enfin "Le jour où les bisounours mordront les vautours". Un appel radical à la résistance qui, s'il est massivement suivi, permettrait selon lui d'inverser le rapport de force.

A lire également : "La privatisation du domaine public à la BnF, symptôme d'un désarroi stratégique", Lionel Maurel, S.I.Lex.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles