Grosse boulette dans la communication picarde...

La Rédaction

Sujets relatifs :

Pour faire la promotion de sa "Route touristique du Champagne" dans l'Aisne, le Conseil Régional de Picardie a réalisé de très grandes affiches... présentant un paysage vallonné de vignobles de Californie. Mario Fourmy, président de l'association PAJ (Photographes-auteurs-journalistes) a été le premier à en faire la remarque sur internet

Il raconte : "Je rentre par avion et me pose à l'aéroport de Beauvais-Tillé. Dans la salle de récupération des bagages du Terminal 2 se trouve une très grande affiche faisant la promotion du champagne de la région de Picardie [...] La photographie utilisée sur cette affiche m'interpelle par ses vallonnements inhabituels...". Le professionnel décide alors de s'intéresser au crédit de la photo, prise par un photographe américain. Mario Fourmy apprécie l'effort de la région de commander un cliché à un photographe étranger qui peut apporter un regard nouveau. Mais aussitôt il remarque aussi le nom d'une agence d'images américaine, Getty Images.

Mario Fourmy continue : "De retour à mon domicile, je cherche sur internet. La photographie de cette publicité pour la région n'a rien à voir avec la région".

De son côté, la comité régional du tourisme, qui s'est occupé de la campagne, explique dans le Courrier Picard que "en 2011, nous avons acheté 2000 clichés à des photographes picards. C'est l'équivalent de 90 reportages par an". Et cette fois-ci, pour cause de délais trop courts, ils ont fait appel à une banque d'images, et assument aujourd'hui le choix de l'illustration.

Au Conseil régional de Picardie, on parle de "plantage". "C'est une erreur que l'on regrette. Nous avons acheté pour 80 000 euros de photos cette année"...

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles