Guadeloupe : les épandages aériens interdits

La Rédaction

Sujets relatifs :

Interdit (sauf dérogation) sur l'ensemble du territoire de l'Union Européenne et inscrit dans la loi Grenelle, l'épandage aérien avait été autorisé (donc à titre dérogatoire) en Guadeloupe pendant 6 mois pour utiliser des fongicides permettant de détruire la cercosporiose noire, un champignon parasite très néfaste pour les bananeraies.

Par ordonnance de référé du 29 octobre, les juges avaient confirmé l'arrêté préfectoral. Mais le Tribunal Administratif de Basse Terre a annulé les arrêtés autorisant la reprise de ces épandages aériens.

Sa décision se fonde sur le fait que l'argumentaire était insuffisant, que le bilan à l'issue de la première dérogation est inexistant et que la prise en compte des effets sur l'environnement (en particulier en termes de ruissellement) était insuffisante.

À ce sujet, le ministre de l'Outre Mer, Victorien Lunel, indique que le bilan des dérogations octroyées doit être réalisé avant fin 2012 !

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles