Guéant invité à rectifier ses documents de campagne

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'ex-ministre de l'Intérieur Claude Guéant, candidat UMP aux législatives à Boulogne-Billancourt, a été invité à rectifier ses documents officiels de campagne par la commission de propagande électorale.
Cette commission, chargée de veiller au respect du code électoral, a estimé que l'utilisation des couleurs bleu, blanc, rouge donnaient un caractère trop officiel à sa profession de foi, contrevenant ainsi aux dispositions légales, a expliqué cette source, confirmant une information du Point.fr.
De plus, elle a considéré qu'on ne pouvait pas faire apparaître les logos de partis politiques avec leurs couleurs d'origine sur ses bulletins de vote par application d'une circulaire du ministère de l'Interieur de janvier 2011 qui le spécifie expressément.
Moins d'une dizaine de cas similaires ont été relevés dans le département.
M. Guéant a jusqu'à la fin de la semaine pour refaire sa profession de foi et l'intitulé de ses bulletins de vote, selon la préfecture. Interrogé par l'AFP, l'ancien ministre estime de son côté que "ces documents de campagne tenant compte de ces recommandations sont donc bien valables et validés".
Il a affirmé que les "membres de cette commission qui s'est tenue hier (mardi) à la sous-préfecture d'Antony ont simplement émis une recommandation sur une photographie contenue dans ma profession de foi dans laquelle je porte une cravate rouge dont les motifs étaient bleus et jaunes".
"De même, la commission s'interrogeait sur l'apposition des logos des partis politiques me soutenant sur le bulletin de vote les textes en vigueur étant peu clairs. Cette disposition a été acceptée", a-t-il assuré.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles