Harcèlement moral et chaos à l'université d'Angers

La Rédaction

Sujets relatifs :

A l'origine, une chercheuse de l'université d'Angers qui porte plainte contre son "patron" pour harcèlement moral et obtient sa condamnation en novembre 2010 à quatre mois de prison avec sursis. Une condamnation confirmée en appel le 5 janvier 2012. Le patron reproche à la chercheuse d'être en lien avec une secte...Conséquence : les membres du laboratoire se sont dispersés dans d'autres unités et c'est le chaos dans cette faculté. A lire sur le Nouvel Obs.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Notre service public s’effondre et nous le regardons mourir. Pour notre capacité à faire société comme à affronter les risques à venir, il nous faut réagir.Voilà maintenant un quart de siècle que la fonction publique souffre en...

29/09/2022 |
Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Plus d'articles