Harcèlement moral et chaos à l'université d'Angers

La Rédaction

Sujets relatifs :

A l'origine, une chercheuse de l'université d'Angers qui porte plainte contre son "patron" pour harcèlement moral et obtient sa condamnation en novembre 2010 à quatre mois de prison avec sursis. Une condamnation confirmée en appel le 5 janvier 2012. Le patron reproche à la chercheuse d'être en lien avec une secte...Conséquence : les membres du laboratoire se sont dispersés dans d'autres unités et c'est le chaos dans cette faculté. A lire sur le Nouvel Obs.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles