Hollande veut mettre des personnels expérimentés dans les écoles difficiles

La Rédaction

Sujets relatifs :

En déplacement la semaine dernière à Pierrefitte, en Seine-Saint-Denis, François Hollande a annoncé sa volonté de placer "des personnels ayant de l'expérience" dans les écoles difficiles pour affronter les "difficultés sociales". "Il conviendra d'affecter, dans les établissements qui peuvent être concernés par les phénomènes de difficultés sociales, des personnels ayant de l'expérience", a-t-il déclaré.

Faisant face à des associations de soutien aux élèves, le député de Corrèze entend "augmenter le nombre des adultes dans les établissements les plus difficiles", et souhaite mettre en place, dans la formation initiale qui sera "restaurée", des "modules pour gérer les conflits". L'accent sera mis sur le travail en équipe,  pour "ne pas laisser un professeur seul. Nous avons besoin d'équipes, de lien entre les enseignants, les associations, les assistantes sociales, les médiateurs", a-t-il lancé. Pour les élèves en difficulté, il propose d'"améliorer la prise en charge des élèves présentant des troubles ou des comportements qui peuvent les mettre en rupture ». Et d'ajouter : "Je prends l'engagement" qu'aucun élève ne sera "laissé à lui-même".

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles