abonné

Idées reçues sur le bonheur au travail : peut-on se contenter de la prévention des RPS ?

Marie-Pierre Demon Feuvrier

Sujets relatifs :

,
Idées reçues sur le bonheur au travail : peut-on se contenter de la prévention des RPS ?

BONHEUR5-AdobeStock_106113416

© Davizro Photography - Adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

La démarche de prévention des risques psychosociaux peut contribuer au bien-être des salariés. Mais on peut faire davantage, et mieux, en changeant de point de vue.

« La démarche RPS (risques psychosociaux) est en route dans la collectivité. Cela suffit pour améliorer la qualité de vie au travail ».

Éclairage de notre experte Marie-Pierre qui intervient sur la démarche RPS dans les collectivités, et possède un doctorat sur le bonheur au travail.

 VRAI et FAUX

Jusqu’à présent, dans les organisations, on s’appliquait à guérir les maux, faire face aux crises. L’approche curative dominait, de la même manière qu’en santé d’ailleurs : un médicament pour un mal de ventre ne guérit pas la source du mal mais la douleur seulement. L’approche par la[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Et si on se passait de chef ?

Et si on se passait de chef ?

Travailler sans chef, le rêve pour certains, mais l’assurance du chaos pour la plupart d’entre nous. Et si on passait de l’inimaginable à la mise en place des conditions pour que, par malheur ou par bonheur, ça ne fasse plus de...

22/06/2022 |
Manager en temps de crise, saison 3, épisode…

Manager en temps de crise, saison 3, épisode…

Participez à notre 4e enquête sur les pratiques managériales dans la territoriale

Participez à notre 4e enquête sur les pratiques managériales dans la territoriale

L’œil du DGS : « Nous sommes aussi agiles que le privé »

L’œil du DGS : « Nous sommes aussi agiles que le privé »

Plus d'articles