abonné

Il est temps de repenser le temps de travail dans les collectivités locales

Olivier Casenaz
Il est temps de repenser le temps de travail dans les collectivités locales

reveil_temps_travail

© alphaspirit

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

À un moment de chasse à la dépense, les collectivités vont aussi devoir se pencher sur la durée du temps de travail et, notamment, sur les cas où les agents ne font pas leurs 1 607 heures annuelles. Un chantier nécessaire, mais miné.

La chute de la DGF fait voler en éclat les derniers tabous. Désormais, toutes les pistes d’économie sont bonnes pour éviter les suppressions de services à la population et les hausses d’impôts. C’est dans ce contexte que s’organise un peu partout la refonte des rythmes de travail autour d’un triple diagnostic.

• Les agents à temps complet ne fournissent pas tous, après déduction de leurs droits à congés, les 1 607 heures requises par an.

• L’organisation interne du travail conduit divers agents à réaliser[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles