« Il faut créer des emplois pour accompagner la perte d'autonomie »

La Rédaction

Sujets relatifs :

Source : lagazettedescommunes.com

Le prochain président de la République devra en priorité créer des emplois pour accompagner la perte d'autonomie, avec un financement adapté, estime Joëlle Le Gall, qui préside la Fédération nationale des associations de personnes âgées en établissements et de leurs familles (FNAPAEF)

Qu'attendez-vous du président après son élection ?

Il existe aujourd'hui une discrimination par l'âge. Après 60 ans, une personne qui subit une perte d'autonomie due à une maladie ou un accident ne bénéficie pas du même accompagnement ni du même financement qu'une personne de moins de 60 ans.

Par exemple, une personne très handicapée avant 60 ans vivant à domicile peut toucher, via la prestation de compensation du handicap (PCH), jusqu'à 7 000 euros par mois, alors qu'une personne tout aussi handicapée de plus de 60 ans, touchera l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), soit 1 261 euros maximum.

afficher ici

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles