« Il faut créer des emplois pour accompagner la perte d'autonomie »

La Rédaction

Sujets relatifs :

Source : lagazettedescommunes.com

Le prochain président de la République devra en priorité créer des emplois pour accompagner la perte d'autonomie, avec un financement adapté, estime Joëlle Le Gall, qui préside la Fédération nationale des associations de personnes âgées en établissements et de leurs familles (FNAPAEF)

Qu'attendez-vous du président après son élection ?

Il existe aujourd'hui une discrimination par l'âge. Après 60 ans, une personne qui subit une perte d'autonomie due à une maladie ou un accident ne bénéficie pas du même accompagnement ni du même financement qu'une personne de moins de 60 ans.

Par exemple, une personne très handicapée avant 60 ans vivant à domicile peut toucher, via la prestation de compensation du handicap (PCH), jusqu'à 7 000 euros par mois, alors qu'une personne tout aussi handicapée de plus de 60 ans, touchera l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), soit 1 261 euros maximum.

afficher ici

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles