abonné

"Indemnité inflation" : un parcours semé d’embûches

Anne-Laure Vojique

Sujets relatifs :

© tomertu - stock.adobe.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Fin octobre, le Premier ministre a annoncé le versement d’une « indemnité inflation » d’un montant de 100 euros à destination de tous les travailleurs percevant moins de 2 000 euros nets par mois, à compter de janvier 2022 en ce qui concerne les agents publics. C’était sans compter l’examen du Sénat qui a supprimé cette disposition en première lecture.

Mais le 17 novembre dernier, l’indemnité inflation a été supprimée du projet de budget rectificatif pour 2021 par le Sénat, l’estimant « court-termiste » et proposant à la place de renforcer les dispositifs existants tels que l’augmentation du montant de la prime d’activité. Olivier Dussopt, ministre chargé des comptes publics, a finalement annoncé que l’Assemblée nationale rétablirait[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Des avantages pour toujours acquis ?

Des avantages pour toujours acquis ?

Loin d’être un sujet désuet, les avantages collectivement acquis sont une spécificité telle dans la fonction publique territoriale qu’ils font encore et toujours l’objet de contentieux devant le juge administratif – que les...

06/10/2022 |
Tendances RH des collectivités 2022 : difficultés de recrutement et manque d’attractivité

Tendances RH des collectivités 2022 : difficultés de recrutement et manque d’attractivité

Précisions sur le calcul de la rémunération d’un salarié repris en régie dans le cadre d'un service public administratif

Précisions sur le calcul de la rémunération d’un salarié repris en régie dans le cadre d'un service public administratif

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

Plus d'articles