abonné

"Indemnité inflation" : un parcours semé d’embûches

Anne-Laure Vojique

Sujets relatifs :

© tomertu - stock.adobe.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Fin octobre, le Premier ministre a annoncé le versement d’une « indemnité inflation » d’un montant de 100 euros à destination de tous les travailleurs percevant moins de 2 000 euros nets par mois, à compter de janvier 2022 en ce qui concerne les agents publics. C’était sans compter l’examen du Sénat qui a supprimé cette disposition en première lecture.

Mais le 17 novembre dernier, l’indemnité inflation a été supprimée du projet de budget rectificatif pour 2021 par le Sénat, l’estimant « court-termiste » et proposant à la place de renforcer les dispositifs existants tels que l’augmentation du montant de la prime d’activité. Olivier Dussopt, ministre chargé des comptes publics, a finalement annoncé que l’Assemblée nationale rétablirait[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Quel sort pour le RIFSEEP en cas de congé pour maladie ?

Quel sort pour le RIFSEEP en cas de congé pour maladie ?

Les collectivités sont à la fois libres et pas libres de fixer les conditions d’attribution de leur régime indemnitaire. Parce que cette liberté est encadrée par le sacro-saint principe de la parité avec l’État. Le maintien du...

20/05/2022 |
Fonction publique : la force des inégalités femmes/hommes

Fonction publique : la force des inégalités femmes/hommes

Quand les collectivités tentent de (re)motiver leurs policiers municipaux

Quand les collectivités tentent de (re)motiver leurs policiers municipaux

Rifseep : une jurisprudence tout en parité

Rifseep : une jurisprudence tout en parité

Plus d'articles