Investissements étrangers en France : bonne année 2011

La Rédaction

Sujets relatifs :

La France va mal et demain sera pire, c'est ce que l'on entend un peu partout au cours de la campagne présidentielle actuelle. Une lueur d'optimisme pointe néanmoins dans ce paysage désolant.

L'AFII, Agence française pour les investissements internationaux, vient de publier le bilan 2011 des investissements étrangers en France. La France a maintenu son attractivité en 2011 : 698 décisions d'investissement ont été prises par des entreprises étrangères, qui vont créer ou maintenir 27 958 emplois.

Il s'agit du deuxième meilleur résultat, en nombre de projets, enregistré depuis plus de dix ans. Treize décisions d'investissement ont ciblé la France, chaque semaine en moyenne, l'année dernière. Pas mal pour un pays au bord du gouffre économique.

D'où viennent ces inconscients ? Les investisseurs étrangers viennent de quarante pays. 60% des projets sont d'origine européenne. 25% proviennent d'Amérique du Nord mais ils représentent 85% de l'investissement global. 11 % sont d'origine asiatique. L'Allemagne, l'Italie et la Suisse constituent l'essentiel de la contribution européenne.

Au cours des dernières années, la structure des investissements étrangers en France s'est modifiée au profit de projets dans les activités intensives en technologie et en valeur ajoutée.

Les activités de services, comme le conseil et l'ingénierie, les logiciels et prestations informatiques et les quartiers généraux, ou certaines activités industrielles, telles que les médicaments et biotechnologies, les composants et matériels électroniques, l'énergie, la chimie, le matériel aéronautique, naval et ferroviaire, ont fait l'objet de nombreuses décisions d'investissement.

Les activités de R&D et l'implantation de quartiers généraux, qui génèrent des emplois qualifiés et sont porteurs de forte valeur ajoutée, ont représenté, respectivement, 6 % (40 projets) et 4 % (30 projets) du total des projets en 2011.

Je ne sais pas pour vous mais, en ce qui me concerne, ce genre de statistique a plutôt tendance à me remonter le moral.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles