Isère : des canalisations ovoïdes pour l'hydraulicité des réseaux eaux usées

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le SIZOV (Syndicat intercommunal de la Zone Verte du Grésivaudan) dans l'Isère vient d'engager des travaux significatifs pour remplacer sur plus de 500 mètres une vieille conduite d'eaux usées de 300 mm en amiante ciment située à 2,50 m de profondeur.

Mais deux problèmes existaient : une vitesse d'écoulement faible par temps sec (donc des colmatages) et des débits trop importants par temps de pluie (conduite trop petite).

Une solution originale a donc été trouvée avec une canalisation ovoïde de petite section en PRV (hauteur  maxi : 600 mm et rayon compris entre 150 et 200 mm) fournie par APS France. La collecte par temps sec est meilleure avec une vitesse plus grande (auto-curage) et la capacité de stockage est accrue par temps de pluie du fait de la section ovoïde.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Devant les maires de France, pas contents mais c’est un grand classique, Emmanuel Macron semble avoir choisi et assumé un État déconcentré plus que décentralisé. Dont acte. Pouvons-nous lui suggérer d’aller jusqu’au bout de sa...

24/11/2021 | Décentralisation
L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

Plus d'articles