JO 2012 : le choix du porte-drapeau, un casse-tête sur fond de moralisme

La Rédaction

Sujets relatifs :

C'est un honneur à vie, une ligne marquée en gras sur le CV, une fonction forte et symbolique. Etre porte-drapeau se mérite, et certains ont commencé à battre la campagne avant la décision du 10 juin. Cette course à la légitimité ne manque pas de lancer un débat : qui est assez valeureux pour représenter la France du sport ?
Le monde

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles