L'association européenne des cités et régimes pour le recyclage et la gestion des ressources, nommée ACR+ va lancer un nouveau « club européen des REP ».

La Rédaction

Sujets relatifs :

 Le Conseil du Fonds vert, une « institution » qui doit avoir comme objet d'aider financièrement les pays en développement à faire face au changement climatique devait se réunir fin mai à Genève, mais il y a eu un problème ! Le CONUCC (Convention de l'ONU sur les changements climatiques) a récemment publié un communiqué expliquant que la réunion était reportée à fin juin... ou début juillet. La raison est simple : il n'y a pas eu d'accord sur la composition de ce conseil, explique le

CONUCC... Christiana Figueras, secrétaire exécutive de ce Conseil explique quand même « qu'il y a beaucoup d'enthousiasme de la part des pays pour être représentés dans le Conseil. Même si j'aurais aimé le voir se mettre au travail immédiatement, un court report pour s'accorder sur sa composition signifie qu'il peut se lancer en douceur et avancer vers les tâches qui l'attendent ».

 

Pour l'instant, la première tâche reste bien de choisir les 24 membres du Conseil et la tâche suivante (qui est essentielle) sera de choisir cette année le pays hôte de ce nouvel organisme. Plusieurs pays sont sur les rangs : l'Allemagne, la Corée du Sud, le Mexique, la Namibie, la Pologne et la Suisse. La décision sera actée à Doha fin novembre lors du prochain sommet sur le changement climatique.

Ces préoccupations (qui posent déjà des problèmes) contrastent avec l'engagement des pays développés de mobiliser 100 milliards d'euros par an à partir de 2020 pour aider les pays en développement à mettre en oeuvre un plan d'actions de lutte contre le changement climatique.

La préoccupation première devrait être d'identifier précisément les sources de financement de ce fonds. Mais, comme ce n'est pas l'urgence, les ONG estiment que, pour l'instant, ce fonds vert est une « coquille vide »

Joël Graindorge

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles