L'attente

La Rédaction

Sujets relatifs :

Que la campagne semble longue ! Déjà pour les électeurs, alors imaginez pour les candidats...

L'éternité, c'est long, surtout vers la fin, disait Woody Allen. Le sens du long est en train de peser sur la campagne présidentielle. Long pour les candidats, éreintés, fatigués. Certains n'ont plus de voix (utilisez le sens du mot que vous voudrez), d'autres n'ont plus d'énergie. En tous cas, les visages se creusent, les cernes apparaissent, il est temps que cela se finisse.

Long également pour les Français, qui entretiennent toujours un rapport de consommation avec la politique. Ils veulent du fond, mais ils veulent que ce soit rapide. Et là, ils commencent à fatiguer. On en parle trop, on en fait trop. L'électeur est susceptible. C'est sans doute pour cela qu'il préfère parfois partir à la pêche plutôt que de décider de son futur.

Long aussi parce que l'on sent qu'à force de fatigue, les choses peuvent nous échapper à n'importe quel moment. Les candidats peuvent déraper, si près du but. Les entourages peuvent sortir une petite phrase qui deviendra grande.

Bref, il est temps que cela se termine. C'est peut être parce que l'art politique se rapproche de l'effort du marathon que chacun a autant de mal à sprinter.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles