L'école vue par les familles démunies

La Rédaction

Sujets relatifs :

ATD Quart Monde, association de lutte contre la pauvreté fondée en 1987 par le père Joseph Wresinski, a donné, pendant plusieurs mois, la parole à des élèves et des parents de familles dému­nies pour avoir leur avis sur le sys­tème éduca­tif. Une plate-forme citoyenne de reven­di­ca­tions, signée par douze orga­ni­sa­tions du monde éduca­tif, permettra de prolonger ce travail.

Dans un texte bilan, intitulé « Construire ensemble l'école de la réussite de tous », quatre grandes orientations émergent : créer un meilleur dia­logue entre parents, ensei­gnants et élèves, favo­ri­ser les coopé­ra­tions, avoir une meilleure for­ma­tion des ensei­gnants et "per­mettre une orien­ta­tion réflé­chie". "L'intérêt est de prendre en compte la parole des plus dému­nis sur le sujet de l'école. On décide tou­jours pour eux sans leur deman­der ce que réel­le­ment ils en attendent", sou­lignent les ini­tia­teurs de la plate-forme.

En plus d'ATD Quart Monde, les trois fédé­ra­tions de parents d'élèves du public (FCPE, Peep) et du privé (Apel), les syn­di­cats d'enseignants Snuipp-FSU, Snes-FSU et Sgen-CFDT, le prin­ci­pal syn­di­cat des chefs d'établissement (SNPDEN-Unsa) et quatre mou­ve­ments péda­go­giques (dont Freinet et Montessori) vont signer la plate-forme citoyenne.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles