L'éthique, les valeurs... des mots ou bien quoi ?

François-Xavier Nerden

Sujets relatifs :

L'éthique, les valeurs... des mots ou bien quoi ?

plume_ange_demon

© Ajastanax

Comme des scientifiques ou des industriels, les fonctionnaires se trouvent parfois face à la tentation de petits arrangements avec la légalité. Le bien-être collectif ne serait-il pas menacé par une éthique à géométrie variable ?

Imaginons qu'un scientifique interroge ses autorités de tutelle : voilà leur dit-il, j'ai besoin de recruter un échantillon de femmes enceintes et d'enfants en bas âge pour tester l'effet éventuellement cancérogène de certaines substances avant leur mise sur le marché. Il y a fort à parier que ce scientifique se ferait traiter de fou et bien sûr interdit d'expérience.

Imaginons encore un économiste qui va voir le Premier ministre et lui propose une invention géniale pour sortir le pays de la crise et relancer le cycle production-consommation. Mais attention lui dit-il, il y aura un prix à payer : il faudra sacrifier chaque année plus de cinq mille vies humaines, principalement des jeunes gens. Il est probable qu'il se fera reconduire manu militari, peut-être dans une camisole de force.

Cynisme des affaires, impuissance des autorités de contrôle

Et pourtant, c'est ce qui se passe tous les jours dans notre pays. De nombreuses substances toxiques sont mises sur le marché sans aucun contrôle. Les femmes enceintes, les enfants en mangent tous les jours, se mettent sur la peau ou respirent et s'empoisonnent lentement. La voiture tue aussi sûrement que le tabac en vente libre, plus de cinq mille personnes chaque année.

Les scandales montrent l'impuissance, pour ne pas dire la collusion parfois, des autorités de contrôle et d'agrément.

Le consommateur se dit que c'est le prix à payer du confort, de la rapidité des déplacements. L'industriel se dit que les profits peuvent souffrir quelques dommages collatéraux. Les scandales de santé publique, qui font régulièrement maintenant la une des journaux, sont là pour en attester. Ils montrent bien sûr, le cynisme du monde des affaires, mais aussi l'impuissance, pour ne pas dire la collusion parfois, des autorités de contrôle et d'agrément.

Quelle éthique pour les fonctionnaires ?

Mais les choix politiques penchent souvent, à courte vue électorale, du côté des marchés. Pourquoi tout cela ? Parce que nous n'avons pas d'éthique ou si peu, ou a géométrie variable, en fonction de nos intérêts égoïstes. Les citoyens comme les élus fustigent parfois le pouvoir de l'administration. Les premiers parce qu'ils le jugent tatillon, les seconds parce qu'ils le jugent lourd, coûteux, inutilement procédurier donc lent. Les uns comme les autres oublient que l'administration ne fait qu'appliquer des dispositions votées par les seconds eux-mêmes choisis par les premiers.

Quelle éthique avons-nous pour faire en sorte que le droit garantisse le bien-être collectif présent et à venir ?

L'administration est garante du respect du droit. Le droit est nécessaire pour vivre ensemble de manière apaisée. Il exprime souvent, quoi qu'on en dise, un certain bon sens, une certaine morale.

Et nous, fonctionnaires, qui conseillons les élus et exécutons leurs décisions, quelle éthique avons-nous pour faire en sorte que le droit garantisse le bien-être collectif présent et à venir ? Ne nous sommes-nous jamais laissé aller à accepter certains arrangements avec la légalité ? Pour servir quels intérêts partisans ? À quel moment le courage nécessaire pour rester intègres face à n'importe qui, cède devant quelques avantages personnels, cède devant la fatigue à comprendre un monde vibrionnant de vanités ?

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Accès à la culture  : une idée belge

Accès à la culture  : une idée belge

La où nous peinons à offrir des "Pass culture" permettant un accès complet et bon marché à nos musées, les Belges, Suisses et Allemand on une longueur d'avance. Peut-être pourrions-nous nous en inspirer ?Peut-être le haut...

19/10/2021 | Culture
Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Plus d'articles