L'exécution du budget de l'État

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le solde de l'État pour l'année 2011 s'établit à un niveau inférieur à 91,5 milliards d'euros, soit une amélioration proche de 4 milliards d'euros par rapport à la dernière loi de finances rectificative de 2011 (-95,3 milliards d'euros).

1/ L'accélération de la réduction du déficit de l'État confirme l'action volontariste du Gouvernement pour baisser les dépenses de l'État. Pour la première fois depuis 1945, ces dépenses diminuent en valeur entre 2010 et 2011, de plus de 200 M¤.
En particulier, les ouvertures de crédits en fin de gestion ont été particulièrement limitées (1,7 milliard d'euros en 2011 contre 4,7 milliards d'euros en 2010) et entièrement compensées par des annulations. Elles ont été concentrées sur les opérations extérieures de la défense et les dépenses sociales. La charge de la dette a été contenue, la France bénéficiant de taux d'intérêt avantageux.

2/ En dépit de la dégradation de la conjoncture, les recettes sont plus élevées que prévu d'un milliard d'euros grâce aux plans du 24 août et du 7 novembre 2011.
Ainsi, la limitation de la possibilité pour les entreprises bénéficiaires de reporter leurs déficits, inscrite dans le plan du 24 août, a permis de réduire l'impact de la crise financière sur les encaissements d'impôt sur les sociétés (39 milliards d'euros).

3/ Conformément à son souhait d'accélérer la réduction du déficit, le Gouvernement a consacré l'intégralité de ces excédents de recettes à la réduction du déficit.
Au total, les résultats obtenus sur le solde de l'État permettront au Gouvernement de faire mieux (à hauteur de 4 Mds¤) que l'objectif de réduction du déficit toutes administrations publiques confondues de 5,7 % du produit intérieur brut qu'il s'était fixé en 2011. Ceci rend d'autant plus crédible la trajectoire de redressement des comptes publics, avec un déficit ramené à 4,5 % de la richesse nationale en 2012 et à 3 % en 2013.

Pour en savoir plus :

Conseil des ministres du 11 janvier 2012

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles