L'UCI prévenait les coureurs suspectés de dopage, "pour le bien du sport"

La Rédaction

Sujets relatifs :

Prévenir, à défaut de guérir, voire de sévir. Voilà la ligne que suivait l'ancien président de l'UCI Hein Verbruggen, qui a expliqué à l'agence néerlandaise ANP qu'il avait pris, durant son mandat, l'initiative d'informer les coureurs d'anomalies sanguines les concernant. Et ce "pour le bien du sport", a-t-il affirmé.
Le monde

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles