L'UCI prévenait les coureurs suspectés de dopage, "pour le bien du sport"

La Rédaction

Sujets relatifs :

Prévenir, à défaut de guérir, voire de sévir. Voilà la ligne que suivait l'ancien président de l'UCI Hein Verbruggen, qui a expliqué à l'agence néerlandaise ANP qu'il avait pris, durant son mandat, l'initiative d'informer les coureurs d'anomalies sanguines les concernant. Et ce "pour le bien du sport", a-t-il affirmé.
Le monde

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Interview

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Le député Richard Lioger (LReM), avec David Corceiro (MoDem), a récemment remis un rapport d’information pointant l’insuffisance de l’offre de logements pour les étudiants et plus généralement pour les jeunes. Ce rapport, « Le...

21/01/2022 | JeunesseActus
Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Plus d'articles