L'université d'été pour le développement durable quitte le Lubéron pour Bordeaux

La Rédaction

Sujets relatifs :

Pendant 9 ans d'Université d'été de la communication pour le développement durable dans le Luberon, a  accueilli plus de 800 participants différents, plus de 350 interventions...
Mais, le Château de l'environnement à Buoux, au Coeur du Parc naturel régional du Luberon, qui a abrité l'Université d'été de 2003 à 2010, est limité en capacité d'accueil (nombre de participants) et pose des problèmes d'accès.

Pour faire évoluer l'Université d'été, l'Association Communication et Information pour le Développement Durable a choisi en 2011, choisi le Château de la Tour d'Aigues pour l'accueillir, mais les problèmes de capacité, d'accès restaient, peu ou prou, identiques.
Il fallait, pour permettre à l'Université d'été de grandir, trouver un lieu permettant de répondre à son succès grandissant.

 C'est à Bordeaux, que les organisateurs ont trouvé le "point de chute" idéal : dans une terre de communication et de développement durable. Le "Hangar 14" qui abritera la 10ème édition de l'Université d'été est un lieu fonctionnel, offrant une grande capacité d'accueil, situé en centre ville  sur les quais totalement rénovés de la Garonne.

Sont attendus de nombreux, spécialistes de la communication du marketing et du développement durable, les 23 et 24 août prochains sur le thème « Développement Durable : de la communication à la co-production».

Contact : www.acidd.com

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Dans son livre « Le nouveau modèle français » paru fin 2021, le haut fonctionnaire et essayiste David Djaiz, auteur remarqué de Slow démocratie en 2019, dessine les contours de ce que pourrait être un futur projet pour le pays,...

06/12/2022 |
Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Éditorial : Fausse route

Éditorial : Fausse route

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Plus d'articles