La censure continue dans les transports en commun

La Rédaction

Sujets relatifs :

Metrobus, la régie pub de la RATP, a retiré un des visuels de la nouvelle campagne publicitaire du "Mouv". La campagne de la radio fonctionne autour du slogan "Non, tout n'était pas mieux avant". Le dernier visuel, celui refusé par la RATP, est inspiré d'une photo datant de la ségrégation dans le sud des Etats-Unis. On y voit un garçon brandissant un panneau sur lequel on peut lire "We won't go to school with negroes" qui illustre la nouvelle signature de la radio : "non tout n'était pas mieux avant. Votre Radio, votre époque". Metrobus aurait jugé "que les usagers pouvaient prendre l'affiche au premier degré" pour motiver sa décision. Rappelons qu'en 2009, la régie de la RATP avait refusé des affiches de la Cinémathèque où l'on pouvait voir Jacques Tati fumer une pipe. Plus récemment, ce sont les affiches du spectacle de Stéphane Guillon qui ont été retirées à cause de leur "caractère politique", tandis que JCDecaux avait refusé l! es affiches du film « les infidèles » et qu'à Marseille, la régie des transports censurait le visuel du film « Underworld 4».
Source : Lettre d'informations communnication

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles