abonné

La clause "Molière" : utile ou perverse ?

Eric Lanzarone
La clause

Ouvriers sur chantier en action

© PJDespa

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Clause « Molière » ou clause Tartuffe ? La volonté de certains présidents de région d’imposer le français sur les chantiers a des relents nauséabonds. Elle soulève cependant une vraie question : celle de la sécurité sur les chantiers, dans un secteur où les accidents du travail sont légion et où l’illettrisme pose de vrais problèmes. Une situation qui réclame autre chose que des postures.

Publié le 22 mars 2017

La clause « Molière » qui vise à imposer à tout travailleur de ne parler que le français au travail dès le premier jour de son arrivée sur un chantier tend à se généraliser chez les acheteurs publics. Si les détracteurs la qualifient volontairement de clause « Tartuffe », eu égard à ses effets objectifs de nature à restreindre[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Les prestations optionnelles, les modalités de leur analyse et de leur pondération (chronique des marchés publics n°16)

Les prestations optionnelles, les modalités de leur analyse et de leur pondération (chronique des marchés publics n°16)

On pensait le débat clos et pourtant, bien des acheteurs ont encore maille à partir avec les ingénieurs ou maître d’œuvre sur la question des prestations optionnelles et des modalités de leur pondération, et partant de leur...

24/05/2022 |
Le critère prix se meurt, vive le critère coût libéré !

Le critère prix se meurt, vive le critère coût libéré !

Les travaux de débroussaillement sont-ils des marchés de travaux ou de services ? (chronique des marchés publics n°14)

Les travaux de débroussaillement sont-ils des marchés de travaux ou de services ? (chronique des marchés publics n°14)

Jurisprudences : la sous-traitance, la liquidation judiciaire, les plages… (chronique des marchés publics n°13)

Jurisprudences : la sous-traitance, la liquidation judiciaire, les plages… (chronique des marchés publics n°13)

Plus d'articles