La collecte des déchets parisiens épinglée

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les récentes conclusions d'un rapport de la Chambre régionale des comptes concernant la gestion des déchets à Paris ont conduit les membres UMP parisiens à demander des comptes au maire Bertrand Delanoë. Selon le rapport, la direction de la propreté et de l'eau (DPE) de la ville présenterait « le taux d'absences compressibles (congés maladie, absences injustifiées et accidents du travail) le plus élevé de toute l'administration parisienne ».
Outre les problèmes d'absentéisme, la CRC souligne également que « ni les documents comptables ni les travaux du service de contrôle de la DPE ne parviennent à retracer de manière fiable et exhaustive les charges supportées par la ville » pour la collecte et l'élimination des déchets. En d'autres termes, le coût de la collecte ne coïnciderait pas aux tâches réellement effectuées par le personnel municipal. Elle a d'ailleurs calculé qu'effectuée par un prestataire privé, la collecte moyenne des déchets par agent et par an atteignait 570 tonnes en 2007 alors qu'elle représente 284 tonnes avec la régie municipale.
Par conséquent, l'UMP parisienne demande au maire de Paris de confirmer les chiffres avancés par la CRC, de faire réaliser un audit de la direction des finances et de la DPE, ainsi qu'un audit des marchés publics liés aux déchets et de créer un groupe de travail sur l'absentéisme.
Source : La Quotidienne

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles