La communication interne au secours du travail

La Rédaction

Sujets relatifs :

Une des principales causes de la souffrance au travail, c'est la perte du sens du travail. Elle intervient lorsqu'on explique plus à l'agent pourquoi il doit faire telle ou telle tâche. Elle s'impose quand un supérieur remet systématiquement en cause le savoir-faire de son subordonné et lui fait faire ce que Christophe Dejour appelle le « sale boulot », des missions qui n'ont aucun lien avec son identité professionnelle ou qui sont même en totale opposition.

La communication interne peut jouer un rôle important, ici comme ailleurs.

Ses outils peuvent contribuer en effet à donner à chacun les bonnes informations pour se situer dans le fonctionnement de la collectivité. Il faut veiller à présenter de façon très pédagogique les grands enjeux de la collectivité, mais aussi les raisons pour lesquelles elle agit de telle ou telle façon.

Dans de grandes structures, c'est important aussi que les agents découvrent tous les autres métiers exercés par leurs collègues. Des outils comme les cérémonies d'accueil des nouveaux arrivants sont fondamentaux car ils permettent à chacun de se situer dans l'institution.

D'une façon générale, c'est en facilitant le partage des expériences bonnes ou mauvaises, que la communication interne peut jouer un rôle de prévention en matière de mal-être au travail.

Si le journal interne présente des agents vivant des situations similaires aux miennes, ça donne le sentiment de ne pas être seul et incite à entamer le dialogue.

Trop souvent les cadres sont en désarroi car ils ne savent pas comment gérer une problématique nouvelle à leurs yeux. En créant par exemple des fiches regroupant sur l'intranet « les meilleures pratiques » on pourrait très positivement agir sur leur stress... et donc sur celui de l'ensemble des agents.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Arnaud Bontemps : " Nous sommes confrontés à cette incapacité à faire correctement notre travail"

Interview

Arnaud Bontemps : " Nous sommes confrontés à cette incapacité à faire correctement notre travail"

Le collectif « Nos services publics » a mené une grande enquête, du 30 avril au 31 août 2021, pour sonder l’état d’esprit des agents publics. Le résultat est effarant : 80 % d’entre eux expriment un sentiment...

02/12/2021 |
Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Plus d'articles