La culture, c'est rentable

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'Opéra de Lyon, deuxième de France derrière Paris-Bastille, a présenté une étude marketing sur les retombées économiques générées par son activité. « Il faut briser le tabou de la rentabilité des institutions culturelles vivant des subventions publiques », justifie son directeur, Serge Dorny. Résultat : pour 1 euro de subvention, l'Opéra génère 0,80 d'euro « d'impact économique des spectateurs » (hôtels, restaurants fréquentés par ceux-ci) et 2 euros « d'impact économique de l'activité de l'institution » (sous-traitants locaux). L'établissement dispose d'un budget de 38 M d'euros, dont 28 M de subventions (60% ville de Lyon, 20% Etat, 10% région Rhône-Alpes et 10% département du Rhône).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles