abonné

La distance minimum de sécurité entre dans notre quotidien !

Nathalie Loux

Sujets relatifs :

,
La distance minimum de sécurité entre dans notre quotidien !

Man and woman meet on both sides of glass wall. Protection against Coronavirus COVID-19,

© Adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Les nouveaux impératifs de distanciation sociale ne viennent pas de nulle part. S’ils sont nouveaux dans certaines sociétés, ils ont toujours été pratiqués dans d’autres. Ces contraintes sont à replacer dans un contexte sociologique qu’il nous faut connaître.

Coronavirus oblige, fini les embrassades à tout va, les poignées de mains chaleureuses ou obligées, les files d’attente collé-serré. Pour certains, c’est un déchirement et pour d’autres, quelle délivrance ! Tous ces gestes anodins vont quitter nos habitudes. Voulue ou non, la distance minimum de sécurité entre dans notre quotidien. Pour notre sécurité, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande une distance d’un mètre dans nos interactions sociales et pourtant la règle[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Mesurer les défis du management public

Interview

Mesurer les défis du management public

Annie Bartoli et Cécile Blatrix reviennent longuement, dans un récent ouvrage, sur les enjeux qui traversent le management des organisations publiques. Un  ouvrage de référence  qui analyse les démarches de management conçues et...

18/11/2022 |
Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Interview

Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Plus d'articles