abonné

La loi Sapin et les autorisations d’occupation et d’utilisation domaniale

Clarisse David

Sujets relatifs :

, ,
La loi Sapin et les autorisations d’occupation et d’utilisation domaniale

occupation_domaine_public_Fotolia_142575460_XS

© bizoo_n - fotolia

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Outre le volet « cession » des propriétés publiques, l’ordonnance du 19 avril 2017 comporte l’obligation pour les personnes publiques de mettre en concurrence les autorisations domaniales quand elles sont le siège d’activités économiques. La mise en concurrence préalable aux autorisations domaniales va conduire les personnes publiques à devoir se familiariser avec des règles exigeantes. Aussi, la difficulté de saisir rapidement un juge susceptible de contrôler le respect de ces règles conduit à s’interroger sur leur efficience.

Annoncée depuis longtemps ((M.[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

L'oeil du DGS : "Bienveillance, un mot qui m'agace"

L'oeil du DGS : "Bienveillance, un mot qui m'agace"

"La Lettre du cadre" lance une nouvelle rubrique, intitulée "L'oeil du DGS" : des billets d'humeur rédigés par les femmes et les hommes qui dirigent les administrations des collectivités, et qui vous proposent un regard décalé sur la...

28/10/2021 | Analyse débat
35  heures (voire moins), la lutte continue

35  heures (voire moins), la lutte continue

Accès à la culture  : une idée belge

Accès à la culture  : une idée belge

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Plus d'articles