La mise en oeuvre du volet intercommunal de la loi du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales

La Rédaction

Sujets relatifs :

Au 31 décembre 2011, échéance fixée par la loi, les deux tiers des départements concernés (66 sur 99) sont dotés d'un schéma départemental de coopération intercommunale. Ces schémas concernent environ 40 millions d'habitants (soit 65 % de la population nationale) et plus de 70 % des communes.

Les 66 schémas adoptés sont le fruit d'une véritable "co-production" entre les préfets et les élus concernés : 80 % des amendements présentés par les élus dans les commissions départementales de coopération intercommunale (CDCI) ont été adoptés.
Ces 66 départements ne comporteront plus, d'ici fin 2013, aucune commune isolée, ni enclave ou discontinuité territoriale. Le nombre d'intercommunalités tout comme celui des syndicats intercommunaux sera réduit de près de 20% et le nombre de communautés de communes de moins de 5000 habitants de 73%.

Enfin, la loi de réforme des collectivités territoriales s'est traduite par la création au 1er janvier 2012 de la première métropole française Nice Côte d'Azur. Les années 2012 et 2013 verront également la création de 13 communes nouvelles et d'au moins 8 pôles métropolitains démontrant ainsi l'appropriation, par l'ensemble des élus locaux, des outils innovants créés par la loi du 16 décembre 2010.

Au terme de cette première étape de la réforme territoriale, les intercommunalités reconfigurées auront une taille plus adaptée pour exercer leurs compétences et assurer un service public de qualité. Elles contribueront à la simplification de l'organisation administrative et à une meilleure maîtrise de la dépense publique locale.

Pour en savoir plus :

Conseil des ministres du 25 janvier 2012

 

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles