abonné

La mobilité « inter-fonctions publiques » a le vent en poupe

Anne-Laure Vojique

Sujets relatifs :

, ,
La mobilité « inter-fonctions publiques » a le vent en poupe

Fliegende Fische

© WunderBild _ adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Le Conseil d’État a récemment tranché plusieurs points importants sur la mobilité des fonctionnaires. Le changement s’incarne dans trois mesures importantes.

Tout au long de sa carrière, un agent public a la possibilité de changer d’emploi pour améliorer sa situation et/ou accroître ses responsabilités. Ces mécanismes de mobilité peuvent s’entendre au sein d’une même fonction publique, ou plus largement, entre les différentes fonctions publiques.

Trois mesures phares

C’est cette mobilité « inter-fonctions publiques », que le Conseil d’État juge comme constituant une garantie fondamentale de la carrière d’un agent, qui est actuellement sous le feu des projecteurs depuis la parution de l’ordonnance n° 2017-543 du 13 avril 2017 portant[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles