La morale de l'histoire

La Rédaction

Sujets relatifs :

Non, la droite n'aurait pas le monopole de la morale à l'école. Lors de son discours à Orléans sur l'éducation nationale, François Hollande a annoncé sa volonté d'introduire des «cours de morale» dans le cursus des enfants. Pourtant, beaucoup d'élus de gauche s'étaient déchaînés en septembre 2011 lorsque Luc Chatel avait annoncé son intention, à travers une circulaire, de mettre en oeuvre des cours de morale.

Le ministère de l'Éducation nationale publiera fin mars un manuel à destination des professeurs des écoles. Ce dernier leur permettra de mieux construire les « compétences » énoncées dans le «pilier 6» du «socle commun», à savoir «respecter les autres et les règles de la vie collective», «avoir conscience de la dignité de la personne humaine»... Articulé autour de fiches pratiques, le manuel définit les compétences à acquérir pour être un honnête citoyen dans les registres de l'honnêteté, de la maîtrise de soi, des droits et des devoirs... Pourquoi pas, s'exclame le PS, qui réfute toute idée de virage idéologique. «Il ne s'agit pas d'une révolution, admet Bruno Juillard, secrétaire national à l'éducation au PS, qui a travaillé avec Vincent Peillon au projet socialiste en la matière, mais nous estimons que tout débat sur l'école doit s'interroger sur ses missions et donc sur la construction d'une conscience morale chez l'enfant, sans laquelle il n'y a pas d'émancipation. Il faut bien sûr concevoir des outils pour aborder la question, car cela ne se fera pas si ce n'est pas lié à l'acquisition des savoirs et des compétences.» Les syndicats, en tout cas, donnent le sentiment sur le sujet de marcher sur des oeufs. La preuve avec Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp : «Attention aux faux débats. Le "vivre ensemble" existe déjà dans les programmes et les professeurs font déjà ce travail avec les élèves pour les sensibiliser aux situations de discrimination.» Mais il se refuse à prononcer le mot «morale», qui renvoie selon lui à «l'école de grand-papa».

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles