La mortalité du paludisme sous-évaluée ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

Selon une toute nouvelle étude financée par la Fondation Bill and Melinda Gates, et publiée le 3 février dernier dans la Revue The Lancet, le paludisme entraînerait deux fois plus de morts que ce qu'annonce l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). En effet, selon les résultats de l'étude, cette maladie tuerait chaque année 1,2 million de personnes dans le monde, alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en comptabilise deux fois moins (655 000).
Cette recherche, réalisée par Christopher Murray et son équipe de l'Université de l'État de Washington, à Seattle, indique que « près de la moitié des décès dus au paludisme concernaient en 2010, des adolescents et des adultes ». En revanche, les données publiées par l'OMS dans son rapport 2011 sur le paludisme dans le monde font état d'une très large majorité de décès (86 %) « touchant de jeunes enfants de moins de 5 ans ». Malgré ces résultats très documentés, l'OMS désapprouve ces chiffres et maintient son estimation. L'organisation pointe un problème de sur-diagnostic lié aux méthodes utilisées.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles