La mortalité du paludisme sous-évaluée ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

Selon une toute nouvelle étude financée par la Fondation Bill and Melinda Gates, et publiée le 3 février dernier dans la Revue The Lancet, le paludisme entraînerait deux fois plus de morts que ce qu'annonce l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). En effet, selon les résultats de l'étude, cette maladie tuerait chaque année 1,2 million de personnes dans le monde, alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en comptabilise deux fois moins (655 000).
Cette recherche, réalisée par Christopher Murray et son équipe de l'Université de l'État de Washington, à Seattle, indique que « près de la moitié des décès dus au paludisme concernaient en 2010, des adolescents et des adultes ». En revanche, les données publiées par l'OMS dans son rapport 2011 sur le paludisme dans le monde font état d'une très large majorité de décès (86 %) « touchant de jeunes enfants de moins de 5 ans ». Malgré ces résultats très documentés, l'OMS désapprouve ces chiffres et maintient son estimation. L'organisation pointe un problème de sur-diagnostic lié aux méthodes utilisées.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles