abonné

La notation est (bientôt) morte… Vive l’entretien professionnel d’évaluation !

Olivier Guillaumont

Sujets relatifs :

, ,
La notation est (bientôt) morte… Vive l’entretien professionnel d’évaluation !

© Oleg Kozlov - fotolia

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

La loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles du 27 janvier 2014 consacre l’évaluation déclinée sous l’appellation d’entretien professionnel. Cette méthode, issue du secteur privé et déjà appliquée à l’État, remplacera obligatoirement la notation chiffrée à compter de l’année 2015.

L’article 15 de la loi du 3 août 2009 dite « Mobilité » avait autorisé l’expérimentation de l’entretien professionnel de 2008 à 2010. L’article 42 de la loi du 5 juillet 2010 relative à la rénovation du dialogue social avait rallongé l’expérience jusqu’en 2012. Depuis, le législateur semblait avoir oublié les collectivités territoriales. L’article 69 II de la loi MAP du 27 janvier 2014 ((Loi n° 2014-58 du 27 janvier 2014[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles