La précarité énergétique touche 11 % des français

La Rédaction

Sujets relatifs :

Plus de 3 millions de foyers disent avoir eu des difficultés pour payer leur facture d'électricité. C'est le résultat d'une enquête menée pendant l'hiver auprès de 840 ménages par Wattgo. Cette société est spécialisée dans la collecte et l'analyse des données sur la consommation électrique des français. Ce chiffre est à rapprocher des données de l'Insee et de la définition de la précarité énergétique : c'est le fait de consacrer plus de 10 % de ses revenus à sa facture d'énergie. Ce qui représente environ 3,8 millions de foyers.

L'étude a par ailleurs dressé les caractéristiques d'un ménage en situation de précarité pour la facture électrique. Ils sont plutôt locataires : 18 % contre 6 % pour les propriétaires. Ils habitent plutôt un logement social (24 % contre 15 % en privé).

Sans travaux d'isolation, 18 % ont du mal à payer alors que pour les logements isolés (au moins en partie), ils ne sont que 8 %. De même, les difficultés de payer concernent autant ceux qui se chauffent à l'électricité que ceux qui utilisent une autre source (fioul, gaz ou bois).

En revanche, pour les ménages en précarité, la situation a tendance à s'aggraver : 33 % d'entre eux sont équipés de chauffages d'appoint énergivores.

Pour répondre à cette situation, la loi Brottes votée en avril devrait permettre à quatre millions de foyers en situation de précarité de bénéficier des tarifs sociaux. Sur une facture moyenne d'électricité, l'aide devrait être de 100 euros environ.

Joël Graindorge, Directeur général des services techniques.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles