La préparation des budgets 2012, exercices encore plus dur qu'en 2011 !

La Rédaction

Sujets relatifs :

Même si les délais ont à nouveau été repoussé pour les votes des budgets au 15 avril 2012, il n'est par certain que la préparation des budgets 2012 soit un exercice plus aisé que celle de 2011. Il pèse de grosses incertitudes sur les montants de la DGF dont l'enveloppe est gelée mais qui devrait être répartie différemment avec les nouvelles fusions d'intercommunalités. Côté fiscalité, la réforme de la TP a déjà produit ses effets en 2011 mais les élus ont désormais acquis une nouvelle marge de manoeuvre depuis le transfert de la TH des départements.
Quand aux investissements, rien ne dit qu'ils vont pouvoir trouver un financement dans le contexte actuel des prêts bancaires vis-à-vis des collectivités. Mais si les élus ne veulent pas ou ne peuvent pas emprunter, ils vont devoir autofinancer leurs investissement dans des proportions plus fortes et donc soit réduire leurs charges de fonctionnement, soit augmenter leur recettes, soit les deux.
Sans parler du FPIC (Fonds National de Péréquation Intercommunale et communale de 150M¤ en 2012) qui est un élément totalement nouveau et pour lequel les intercommunalités vont être mise à contribution alors qu'elles n'ont encore aucune communication du montant à répartir !
En bref, on va finir par prendre l'habitude de voter les budgets de plus en plus tard et de stresser sur la préparation budgétaire, mais le pire c'est que cela retarde la mise en oeuvre de nouveaux projets ou investissements, même s'ils ont déjà été débattus dans le cadre de projets de territoire !

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Notre service public s’effondre et nous le regardons mourir. Pour notre capacité à faire société comme à affronter les risques à venir, il nous faut réagir.Voilà maintenant un quart de siècle que la fonction publique souffre en...

29/09/2022 |
Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Interview

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Plus d'articles