La révolution discrète de Force ouvrière à Marseille

La Rédaction

Sujets relatifs :

Libération décrypte le « coup d'Etat très feutré » qui a lieu au syndicat FO de Marseille avec le départ de son secrétaire général, Elie-Claude Argy. Le quotidien explique la dérive des compromissions politico-syndicales et comment la base du syndicat y a mis le holà en imposant une nouvelle gouvernance. On y apprend aussi comment FO s'est implantée sur le vieux port.
Lire l'article

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Notre service public s’effondre et nous le regardons mourir. Pour notre capacité à faire société comme à affronter les risques à venir, il nous faut réagir.Voilà maintenant un quart de siècle que la fonction publique souffre en...

29/09/2022 |
Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Plus d'articles