abonné

La Scic, un nouvel outil de développement local pour les collectivités ?

La Scic, un nouvel outil de développement local pour les collectivités ?

© GoodIdeas - stock.adobe.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

En tête de peloton des coopératives qui montent qui montent, se trouvent les sociétés coopératives d’intérêt collectif (Scic) ! Issues de la loi du 17 juillet 2001, modifiant la loi sur les coopératives de 1947, ces sociétés fêtent cette année leur vingtième printemps.

« Contrairement à ce que l’on pourrait penser, vingt ans d’existence pour un statut c’est court. La vraie progression de ces coopératives a d’ailleurs débuté après douze ans d’existence ! » explique Flora Barre, chargé de vie coopérative à Enercoop, un producteur décentralisé d’électricité qui a opté pour ce modèle.

Un ancrage territorial

Car la Scic répond à des intérêts privés et publics sur la base du multi-sociétariat. Dans ces structures, pas de dividendes à[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Philippe Madec : « Il ne faut plus démolir, ou alors le faire en dernier recours  »

Interview

Philippe Madec : « Il ne faut plus démolir, ou alors le faire en dernier recours  »

Pour l’architecte Philippe Madec, la construction contemporaine fait fausse route, en voulant construire toujours et encore plus. Pour lui, l’heure est à la reconstruction sur le bâti, aux réhabilitations moins énergivores. Le...

30/09/2022 | Énergies
Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les belles heures du mouton (ou de la chèvre, ou du cheval…) en ville

Les belles heures du mouton (ou de la chèvre, ou du cheval…) en ville

Sonia de La Provôté : « Il faut inscrire Action cœur de ville dans la durée »

Sonia de La Provôté : « Il faut inscrire Action cœur de ville dans la durée »

Plus d'articles