La seconde étape, mieux qu'un plan Marshall

La Rédaction

Sujets relatifs :

François Lamy veut lancer une "seconde étape de la politique de la ville" nous dit Le Monde. Le nouveau ministre de la ville, explique Béatrice Jérôme, entend prendre son temps dans la discrétion, histoire de ne pas subir les échecs de Fadela Amara, ministre alibi sans pouvoir ni moyens. "Un plan Marshall, c'est un plan d'urgence par définition. Or l'urgence est peu compatible avec la politique de la ville. On ne peut pas restructurer un quartier d'un coup de baguette magique ", a expliqué François Lamy. "En revanche, il faut un plan de bataille sur la durée. Laissez-moi quelques semaines pour l'élaborer".
Lire l'article

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles