La seconde étape, mieux qu'un plan Marshall

La Rédaction

Sujets relatifs :

François Lamy veut lancer une "seconde étape de la politique de la ville" nous dit Le Monde. Le nouveau ministre de la ville, explique Béatrice Jérôme, entend prendre son temps dans la discrétion, histoire de ne pas subir les échecs de Fadela Amara, ministre alibi sans pouvoir ni moyens. "Un plan Marshall, c'est un plan d'urgence par définition. Or l'urgence est peu compatible avec la politique de la ville. On ne peut pas restructurer un quartier d'un coup de baguette magique ", a expliqué François Lamy. "En revanche, il faut un plan de bataille sur la durée. Laissez-moi quelques semaines pour l'élaborer".
Lire l'article

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles