abonné

La transformation managériale et organisationnelle de Grand Paris Sud Est Avenir

Eric Delon
La transformation managériale et organisationnelle de Grand Paris Sud Est Avenir

GPSEA-AdobeStock_136428241

© Ralf Geithe - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Directrice de l’innovation et de l’animation managériale de Grand Paris Sud Est Avenir en région parisienne, Émilie Agnoux mène depuis deux ans un vaste chantier de transformation managériale et organisationnelle.

Depuis le 1er janvier 2016, en application de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (Notre), les communautés de Plaine centrale du Val-de-Marne, du Haut Val-de-Marne et du Plateau Briard et la ville de Bonneuil-sur-Marne se sont regroupées pour devenir un établissement public territorial de la métropole du Grand Paris, dénommé Grand Paris Sud Est Avenir (GPSEA).

Ce nouveau territoire, situé au sud-est de Paris, regroupe désormais 16 communes représentant 313.085 habitants. GPSEA, dont le siège est situé à Créteil,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

À l’heure où les collectivités ont largement digéré la décentralisation, elles doivent désormais passer à une nouvelle étape. Où nécessité climatique et nouvelles manières de manager peuvent se rejoindre pour inventer un monde...

26/04/2022 |
L’esprit commando transposé au management

L’esprit commando transposé au management

Méthode FunWork : Ici et là

Méthode FunWork : Ici et là

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Plus d'articles